Faculté des Sciences et Techniques | Università di Corsica
Orientation et Insertion Professionnelle  |
Yaëlle MARCANGELI : Ingénieur, chef de la section demande et maîtrise de l'énergie.

1/ Pouvez-vous nous en dire plus sur votre métier et sur l'entreprise ?
La direction de l’industrie des mines et de l’énergie de la Nouvelle-Calédonie est chargée d’assurer le suivi de la politique du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et des trois provinces de Nouvelle-Calédonie dans les domaines de l’industrie (avec le suivi des installations classées pour l’environnement et grands barrages entre autres), des mines et des carrières et de l’énergie dont s’occupe tout particulièrement mon service.
Au sein de ce dernier, je suis responsable de tout ce qui se rattache à la demande et à la maîtrise de l’énergie avec la gestion notamment de deux fonds :
- le fonds d’électrification rurale qui permet de desservir en énergie électrique les foyers isolés ruraux, soit grâce au réseau, soit grâce à des installations photovoltaïques ;
- le fonds de concours pour la maîtrise de l’énergie qui a pour objectif de promouvoir les énergies renouvelables et toute action de maîtrise de l’énergie. Ainsi nous sommes amenés, en partenariat avec l’ADEME, à subventionner des audits énergétiques, bilan carbone ® ou autre assistance à maîtrise d’ouvrage pour la haute qualité environnementale.
Mon service a également en charge toute la partie « approvisionnement énergétique » avec notamment les autorisations relatives aux centrales de production, le contrôle de la qualité des hydrocarbures, la fixation des prix des hydrocarbures et de l’électricité.
Nous avons notamment une grande partie de nos missions dédiée à élaborer et faire évoluer le cadre réglementaire sur secteur de l’énergie.
La DIMENC compte 55 employés, dont 8 personnes affectées au service énergie et 3 (moi y compris) au sein de la section demande et maîtrise de l’énergie.
- Vos responsabilités :
Je suis responsable de la section demande et maîtrise de l’énergie et chapeaute ainsi 2 techniciens gestionnaires de fonds.

2/ Quel est votre salaire annuel ?
40 000 euros .

3/ Quel a été votre parcours universitaire ?
J’ai effectué l’ensemble de mes études à l'Université de Corse, en commençant par un DEUG sciences de la vie et de la terre. J’ai poursuivi par une filière professionnalisante, maîtrise sciences et techniques valorisation des ressources naturelles. Après avoir réalisé mon stage de fin d’étude à l’institut de recherche et développement (IRD) en Nouvelle-Calédonie, j’ai décidé d’y séjourner une année et me laisser le temps de la réflexion quant à mon objectif professionnel.
J’ai donc repris mon parcours en 2002 à Corte et intégré le DESS INGECO, à l’époque, piloté par Mme Nadine Levratto. Mon stage de fin de DESS au sein de la DIMENC m’a permis de trouvé mon premier emploi dans un bureau d’étude spécialisé dans le domaine minier et dans lequel j’ai pu développer le pôle réhabilitation minière.
J’ai enfin postulé en 2004 sur le poste que j’occupe aujourd’hui.

4/ Et si c'était à refaire ?
Je n’ai aucun regret sur mon parcours. Même mon année sabbatique en 2001 en Calédonie m’apparaît aujourd’hui comme une étape nécessaire qui m’a permis d’y voir plus clair sur mes souhaits et aspirations professionnels.
La faculté de Corté est une structure à échelle humaine qui m’a permis de côtoyer des étudiants, des professeurs d’ici et d’ailleurs.
Le programme proposé par le DESS Ingeco correspondait tout à fait à mes attentes, aussi pourquoi m’éloigner de chez moi si ce que je souhaitais y était ?
L’opportunité que l’on m’a donné en Nouvelle-Calédonie avec mon premier emploi et celui que j’exerce actuellement m’a poussée à partir de Corse. Je ne regrette pas non plus peut-être parce qu’il y a une réelle ressemblance entre la Corse et la Calédonie, de part leur situation insulaire, leurs paysages aussi.

5/ Infos/tendances sur le secteur d'activité
Une des grandes missions donnée à mon service pour l’année 2010 est l’élaboration du schéma de l’énergie et du climat. Ce qui apparaît naturel au vu de la préoccupation mondiale liée au réchauffement climatique.      
 

Page mise à jour le 09/03/2017 par MARIE-HELENE PANCRAZI